© Hélène Loret

  • Facebook Clean

qui rassemble ce qui peuple les nuits.

Plaisirs charnels de taxidermiste de pacotille : assemblages, collages, ravaudage à coup de fil rouge, de dessin, de peinture. Minuscules rêves scénarisés sous verre bombé, cauchemars très grands mis en scène par des cadres anciens et, suspendus au plafond, aux branches ou à n'importe quelle excroissance, des mobiles chimériques.

Dans les bibliothèques de nuit, le bibliothécaire maquille en énigmes les fantasmes, les non-dits, les doubles vies, les mensonges, les colères et les peurs, les absurdités évanescentes et les range dans un ordre connu de lui seul

Bibliothèques de nuit :